28 août 2013

Adieu Odette et merci


Photo prise chez moi à Noël (2012)
J'ai perdu une marraine; une vraie de vraie, à tous points de vue. Sa situation des derniers mois et surtout celle des dernières semaines explique en partie le long silence de mon blogue. 

Les derniers jours ont été particulièrement éprouvants pour moi et pour ses proches amis. Les intimes savent ce qu'elle représentait pour moi. Son influence a été déterminante dans ma vie professionnelle et encore davantage, dans ma vie personnelle. Avec elle j'ai grandi, au propre comme au figuré.


Odette Legendre a fait carrière à l’Université de Montréal de 1965 à 1995. Mais sa véritable passion l’a orientée vers des recherches personnelles sur la vie et l’œuvre du sculpteur Alfred Laliberté (1878-1953), son oncle. 

Odette lui a consacré cinq livres : Alfred Laliberté. Mes souvenirs (1978); Les artistes de mon temps (1986); Alfred Laliberté, sculpteur (1989) publiés chez Boréal. En 1997, elle faisait aussi paraître Les beaux jours du Gobelet, publié chez Carte blanche. Puis en 2001, le superbe Laliberté (avec des photographies de François Brault), publié chez Fides et en 2008, Alfred Laliberté, Pensées et réflexions, publié chez Septentrion. 

La contribution d'Odette Legendre à notre histoire nationale de l'art demeurera significative. 

Son esprit vif, sa délicatesse, sa bonté naturelle et son sens de l'humour manqueront énormément à ses proches.

Merci pour tout Odette. 

Je t'aime.

Patrice


7 commentaires:

Guillaume Lachance a dit…

Mes condoléances Patrice. Et bravo pour ce beau message inspiré, authentique et senti.

Guillaume

Patrice Leroux a dit…

Merci Guillaume. Ça va mieux et la vie continue.

Patrice

Guillaume Lachance a dit…

Je vois ça! Toujours prêt pour un nouveau trimestre comme un vrai de vrai.

Atanas Mihaltchev a dit…

Mes sincères condoléances.

Patrice Leroux a dit…

Merci Atanas.

PL

Comité Roger Désormière a dit…

Bonjour et désolé d'arriver trop tard.
Je travaille sur le chef d'orchestre Roger Désormière qui fut directeur musical du théâtre Béritza en 1924/25 https://www.google.fr/search?hl=fr&tbo=p&tbm=bks&q=inauthor:%22Charles+Gerald+Parker%22&gws_rd=ssl#hl=fr&q=Charles+Gerald+Parker&safe=off
Ce qui m'amène à m'intéresser à Georges Petit et aux auteurs de Georges Petit, 1883-1960 : Un demi-siècle d'art vocal français, Odette Legendre et Charles Gerald Parker, pour leur demander s'ils n'avaient pas des archives inexploitées concernant Désormière.
Et c'est ainsi que j'apprends la mort l'an dernier d'Odette Legendre et je ne trouve aucun contact pour Charles Gerald Parker.

Si quelqu'un peut m'aider…

Bien respectueusement.

Nicolas Guillot
comiterogerdesormiere@gmail.com

Patrice Leroux a dit…

Bonjour,

Je vous remercie. Je ne crois pas pouvoir vous aider dans l'immédiat mais si j'avais des renseignements, soyez assuré que je les partagerais avec vous.

Avez-vous essayé du côté de chez Madeleine Petit (la fille de Georges) décédé à Saint-Malo il y a quelques années (2010 ou 2011 ?) Madeleine a sans aucune doute laissé d'importantes archives quelque part en France. Par ailleurs, Madeleine Petit avait fait un don assez important à Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BANQ) au début des années 90 (si ma mémoire est bonne). Faire une recherche avec Fonds/Archives Georges Petit à partir de BAnQ.

Cordialement,

Patrice Leroux

 
Creative Commons License
patriceleroux by patrice leroux is licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 2.5 Canada License.
Based on a work at patriceleroux.blogspot.com.